Credo: Méditations (Spiritualité) par Hans Urs von Balthasar

Credo: Méditations (Spiritualité)

Titre de livre: Credo: Méditations (Spiritualité)

Éditeur: Nouvelle Cité

Auteur: Hans Urs von Balthasar


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Credo: Méditations (Spiritualité).pdf - 26,388 KB/Sec

Mirror [#1]: Credo: Méditations (Spiritualité).pdf - 27,923 KB/Sec

Mirror [#2]: Credo: Méditations (Spiritualité).pdf - 48,114 KB/Sec

Hans Urs von Balthasar avec Credo: Méditations (Spiritualité)

Livres connexes

Quelques mois avant sa mort, von Balthasar livre une série de pensées inspirantes sur le Credo.

Le commentaire des articles du Credo, par l’un des plus grands théologiens de ce siècle, d’autant plus émouvant qu’il constitue une sorte de testament de sa foi en Dieu Trinité.

Une réflexion sur la foi en compagnie d'un grand théologien.

EXTRAIT

Qu’il est Père, nous le savons en toute plénitude par Jésus-Christ, qui se rapporte à Lui comme à son origine, dans un amour, une reconnaissance et une adoration incessants. Il est nommé Père parce que c’est de lui-même qu’il est fécond, et qu’il n’a donc besoin d’aucune fécondation. Mais il ne l’est pas au sens sexuel, puisqu’il sera créateur de l’homme et de la femme, et qu’à cause de cela il contient en lui-même les propriétés fon­damentales de la femme d’une manière tout aussi éminente que celles de l’homme. (Le grec gennaô peut aussi bien vouloir dire procréer que donner naissance, tout comme le mot qui est employé pour venir à l’existence, ginomai.) Les paroles de Jésus attirent l’attention sur le fait que cette féconde auto-donation de celui qui est la première Origine, n’a ni commencement ni fin : elle est événement perpétuel, dans lequel se confondent nature et agir

À PROPOS DE L'AUTEUR

Hans Urs von Balthasar, né à Lucerne (Suisse) le 12 août 1905 et décédé à Bâle (Suisse) le 26 juin 1988, est un prêtre catholique suisse du diocèse de Coire. Jésuite de 1928 à 1950 et théologien de grand renom, il est créé cardinal par Jean-Paul II en 1988, mais meurt quelques jours avant d'en recevoir les insignes.